fbpx

Qu’est-ce que le SEO ?

Définition du SEO

Search Engine Optimisation (SEO), ou référencement naturel, est un ensemble de techniques permettant un optimisation maximale d’un contenu web.  Son but est de remonter en première position des pages d’un site web lors d’une requête sur Google. C’est donc un ensemble de règles d’écriture qui visent à être correctement lu par le moteur de recherche pour être dans les top positions du SERP.

En général, en France, les trois premiers résultats d’une recherche internet représentent 60% des cliques sur le moteur de recherche. Les sites apparaissant en première page sont les mieux référencés. Le contenu SEO est donc très important afin d’atteindre un nombre important de visites.

Les algorithmes de Google, comme les Googlebots, analysent le contenu de chaque page web selon plusieurs critères :

Les outils d’un référencement SEO

La répétition de mots-clés, une mise en page spéciale, l’insertion de liens externes et internes, il y existe différentes techniques pour améliorer un contenu SEO. Mais chaque procédé ne peut être utilisé séparément pour un rendu optimal, il faut systématiquement utiliser chaque technique pour un référencement idéal.

Optimisation on-page

L’optimisation du contenu propre de la page est aussi appelée optimisation on-page. Elle est basée sur trois critères principaux.

Le premier critère est l’utilisation et la répétition de mots clés pertinents. Un contenu SEO doit être clair sur le fond et pour cela, les mots caractérisant le sujet de la page doivent être répété un nombre important de fois. 

Le deuxième critère est la clarté de la mise en page. Un bon contenu SEO doit être clair et facile à lire. Pour cela, les balises doivent être fluide et contenir les mots clés. La balise de titre ou Meta Title doit contenir au maximum deux mots clés et ne pas dépasser 70 caractères. Il doit être unique. La balise de description ou Meta description doit être attrayante, courte et contenir un maximum de mots clés. Enfin, les balises sémantiques structurent la page web : la balise h1 est le titre du contenu et contient au moins deux mots clés. 

Le dernier critère est le maillage interne. Chaque page d’un site ou d’un blog doit renvoyer à une autre page du même site ou blog. Un cheminement logique se crée ainsi sur le site à travers des liens internes. Cela permet d’augmenter le nombre d’informations.

Optimisation off page

Le Netlinking, aussi appelé optimisation off-page, permet de créer un environnement externe au site. Deux éléments de Netlinking sont pris en compte par l’algorithme de Google pour évaluer un bon contenu SEO.

Le premier élément est la pertinence et la qualité des liens externes intégrés au contenu. Les moteurs de recherche vérifieront la fiabilité des pages mises en avant dans l’article. Il faut donc privilégier la qualité des liens (ou backlinks) plutôt que leur quantité. Un backlink est un lien entrant. C’est à dire que c’est un lien hypertexte qui dirige vers un site extérieur. Il a pour but d’amener des visiteurs sur le site qu’il pointe et de lui transmettre de la puissance.

L’algorithme de Google se base sur trois critères pour analyser les backlinks d’une page web.

Le second élément est l’ancre des liens. C’est la partie de texte cliquable qui est un support au lien hypertexte. Le texte doit être attrayant et doit définir vers quelle page le lien va emmener l’utilisateur.

L’expérience Utilisateur

Google intégrera l’UX (User eXperience) à son algorithme. Les contenus SEO devront plaire autant aux robots qu’aux utilisateurs pour être bien référencés. Tout d’abord le site doit être ergonomique et facile à utiliser. Présenter un contenu pertinent et unique en priorisant le texte et optimisant les liens hypertexte permet d’offrir une page web appropriée aux utilisateurs.

Trois indicateurs permettent de vérifier si la page web est optimale sur le plan de l’UX. Le premier est le temps de chargement calculé par l’indicateur LCP (Largest Contentful Paint). Pour être idéal, il doit être inférieur à 2,5 secondes. Le deuxième indicateur le FID (First Input Delay), il permet de calculer l’interactivité de la page web. Enfin, le CLS (Cumulative Layout Shift) permet d’évaluer la stabilité de la page web.

Quelques outils techniques

Google Keyword planner est un outil de Google permettant d’identifier les mots clés les plus pertinents. Il est très utile pour l’optimisation on-page.

Google Trends permet de connaître les combinaisons de mots les plus recherchés. Il permet d’adapter le contenu des pages web en fonction des utilisateurs. 

Google Search Console est un outil de Google qui permet aux créateurs de pages web de vérifier si leur site est indexé par Google et d’optimiser son référencement. Google Search Console permet entre autre de :

Google Analytics est un outil d’analyse d’audience d’une page web. 

SEMrush permet de suivre les positions des utilisateurs sur les mots clés, de suivre la visibilité dans les résultats de recherche et de suivre la concurrence. 

Seoquantum est utilisé afin d’optimiser au maximum un contenu. Il permet de vérifier la pertinence des mots clés et de la construction d’une page web.

Comment optimiser un contenu SEO ?

Les nouvelles technologies

Les téléphones portables sont de plus en plus  utilisés pour les recherches internet. En effet, au premier trimestre 2019, il y a eu une hausse de 113% de données mobiles par rapport à la même période un an plus tôt. Il est donc nécessaire que les pages web soient adaptées aux écrans plus petits. La lisibilité, l’interactivité, l’ergonomie d’une page web doivent être pensée aussi pour les écrans de téléphones portables et de tablettes et non plus seulement pour les écrans d’ordinateur. Les écrans étant plus petits, la mise en page doit donc être adaptée au niveau de la police, des images et des liens cliquables. Les liens cliquables doivent redirigées vers des applications mobiles afin de créer une interactivité plus grande sur un appareil (par exemple des liens vidéos qui redirigent vers Youtube).

Une autre avancée technologique est la recherche vocale. Environ deux utilisateurs sur cinq se servent de la recherche vocale au moins une fois par jour. Avec l’essor des enceintes connectées comme Google Home ou Alexa par Amazone, la recherche vocale va être encore plus utilisée. Le SEO doit donc s’adapter à cette nouvelle technologie.

Le SERP, un élément d’importance

Grâce à l’intelligence artificielle, il sera possible de développer des SERP (page de résultats) personnalisées à chaque utilisateur. En effet, les “intentions de recherche” seront de plus en plus prise en compte contrairement aux simples requêtes. Le SEO devra donc être adapté à chacun.

Un autre élément qui devra être pris en compte plus grandement sera les featured snippets. C’est le résultat mis en avant par Google avant les premiers résultats et les résultats annoncés. Afin d’être aussi bien référencé, les créateurs devront s’intéresser plus amplement au résultat dit résultat zéro. 

Le sujet et le contenu, les bases qui ne changent pas

Un topic cluster est défini comme le principe de regrouper des contenus par thématiques. Il repose sur trois piliers : le contenu pilier (page principale), le contenu satellite (pages secondaires développant la même thématique) et les liens reliant les deux contenus. Cela permet aux moteurs de recherche d’identifier plus facilement le chemin que pourra potentiellement suivre l’utilisateur et donc de référencer au mieux la page. Il est donc important de faire attention à son Netlinking et à l’environnement de la page web.

Il est également important de toujours se focaliser sur un contenu de qualité, à travers lequel l’utilisateur pourra naviguer facilement.&

L’expérience des utilisateurs au coeur des préoccupations

L’humain prend aujourd’hui beaucoup plus de place dans le référencement. Il est donc important de prendre en compte l’intention utilisateur. Avec la mise à jour BERT, Google cherche à répondre au mieux aux intentions de l’utilisateur. L’objectif est de fournir à l’internaute la réponse la plus appropriée et précise possible. Il est important que chaque réponse soit personnalisée.

Le changement de format d’image marque la disparition des formats classiques. Les images en WebP (format développé par Google) sont à moitié plus légères que les images en JPG ou PNG. Aujourd’hui le visuel du site est une des parties les plus importantes et les images en sont un élément primordial. En effet avec un beau visuel, la page web sera plus attractive.

Application du SEO

En journalisme web

Lors de l’écriture d’articles, le SEO permet de faire apparaître la page en premier lors de la recherche d’un événement. Bien que l’algorithme de Google News diverge de celui de Google, ils ont quand même de nombreux points communs. La communication sur le web doit séduire deux lecteurs : le moteur de recherche et l’internaute. Il existe quelques astuces de mise en page et d’écriture pouvant être utilisées afin d’être mieux référencé.

Tout d’abord, il faut appliquer les règles du SEO, Search Engine Optimization. Les mots clés répétés en vue d’attirer l’attention, les liens internes et externes de manière à rendre l’article vivant, et les images dans le but qu’il soit visuellement beau sont analysés par l’algorithme. Il vérifie également s’il n’y a pas de duplication et si les informations sont bien hiérarchisées.

Ensuite, la mise en page de l’article doit aussi être conforme aux contraintes éditoriales et sémantiques de Google news. Les balises de chapeau, de titre et de sous-titre doivent être bien définies et différentes. Les balises d’habillage de l’article, comme le gras, l’italique ou les listes à puces, permettent qu’il soit lisible et clair.

Enfin, l’article ne doit contenir aucune tromperie. L’auteur doit être transparent sur son identité et les informations qu’il donne. Le plagiat ou le mensonge peuvent être passibles de sanctions.

En webmarketing

Le SEO est une solution gratuite de référencement. C’est du référencement naturel qui entre en opposition avec le SEA. Le Search Engine Advertising est un moyen de référencement payant. Les entreprises paient pour être dans les premiers résultats d’un moteur de recherche avec le sigle “annonce” devant. Le SEO permet d’avoir des résultats sur le moyen/long terme alors que le SEA est exclusivement performant sur du court terme. Le SEO est donc plus efficace sur une stratégie marketing long terme et est plus rentable puisque gratuit.

Des agences spécialisées aident, contre rémunération, les entreprises, qui ne sont pas à jour sur ces techniques, à analyser leur contenu web afin de l’optimiser en SEO. Par exemple, nous sommes une agence parisienne spécialisée en SEO et UX. Nous réalisons des audits SEO, c’est à dire que nous étudions une page web afin d’établir la meilleure stratégie SEO,  sur des contenus d’entreprise et offrons des conseils afin d’améliorer son référencement.