fbpx

Retour sur le SEO Camp’us : Le SEO DATA, Gérer ses données pour mieux optimiser

Partager:

La Data est devenue un terme très tendance depuis quelques années. En effet, depuis les avancées technologiques et notamment grâce à l’intelligence artificielle, la data science ne cesse de progresser. Des milliards de requêtes sont recherchées chaque jour sur les search engines, mais comment les exploiter ?

 

La Data au service du SEO

 

Grâce à la gestion des données, il est possible de mettre en place des stratégies seo efficaces afin d’optimiser ses sites pour les moteurs de recherche. En effet, le but est de récupérer, stocker, nettoyer et exploiter ses données. Comme on le sait, la navigation des internautes permet de générer un très grand nombre de données selon un très grand nombre de variables.

De nombreux outils peuvent nous permettre de faire de la gestion de données. Des outils seo basiques, utilisés dans d’autres secteurs d’activité, comme Google Sheet par exemple, vont être d’une très grande utilité pour gérer les nombreuses lignes de données.

 

Comment être un expert de la data pour le SEO ?

 

La question que beaucoup de SEO se pose, c’est est-ce qu’il faut être ingénieur, développeur ou les deux pour pouvoir faire gérer de la data ? Et bien, comme l’évoque Rémi Bacha et Vincent Terrasi lors de leur conférence “Les histoires extraordinaires du Data SEO” lors du SEO Camp’us 2019 à Paris, il ne faut pas un “Bac +37” en data scientist. En effet ces deux passionnés de SEO ont mis en place un Data Seo Lab qui permet d’apprendre à gérer la DATA avec le machine learning dans un objectif de SEO. En effet, ils proposent des formations Data sans avoir de prérequis particuliers en data ou en big data.

Ainsi, de nombreux outils peuvent vous aider à extraire des données, comme c’est le cas avec Twitter. En effet, il est possible d’utiliser l’extension tag et également TwitterMining.R pour extraire les tweets par exemple. L’outil Zapier est un bon outil également à des fins d’automatisation, car il vous permet de relier différentes applications et automatiser des actions.

Comme nous l’explique également Patrice Laroche et Audrey Schoonwater lors de leur conférence Comment passer du SEO à Data + SEO du SEO Camp’us 2019, il est nécessaire d’avoir des connaissances en R et en Python pour pouvoir aller plus loin. Ainsi pour créer des datasets, il est possible d’utiliser Tags, R, Zapier et Google Sheets. Pour formater et trier, il est nécessaire d’utiliser le langage Python. Pour analyser un dataset, c’est à dire un jeu de données, vous pouvez utiliser Dataiku. Enfin, en ce qui concerne la visualisation de vos résultats via un dashboard, Google Data Studio est un très bon outil.

Pour conclure, la gestion des données dans le domaine du SEO ne doit plus être prise à la légère au sens où il est important d’exploiter les données récoltées pour pouvoir établir des stratégies et des optimisations de plus en plus efficaces en tenant compte des robots mais également des utilisateurs. En outre, la Data ne doit pas être vue comme un fardeau mais plutôt comme un cadeau.

Avez-vous aimé ce post?

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Partager:
Auteur : Camille Delliste
8 avril 2019