fbpx

La bataille de Google contre Pinterest continue avec Keen

Partager:

La multinationale américaine craint pour ses parts de marché face à l’arrivée du nouveau réseau social, Pinterest. Pour contrer l’avancée de cette plateforme, Google lance depuis quelques années plusieurs outils ressemblant à ceux de Pinterest. Le dernier en date est Keen, un nouveau réseau social.

Qu’est-ce que Keen ?

Nouveau-né de la suite Google, Keen est issu des recherches de l’incubateur Area 120 et de l’équipe People and AI research. Ce sont deux centres de recherches, d’expérimentation et de test appartenant à Google. La plateforme est disponible sur le web et l’application sur Android.

Le nouveau réseau social a un fonctionnement assez simple. L’utilisateur va pouvoir créer des dossiers, ou keen, sur les sujets de son choix en y intégrant du contenu trouvé sur internet. Ensuite l’intelligence artificielle incorporée dans le logiciel, permettra de compléter ses “keen” en proposant du contenu supplémentaire à ajouter au dossier. L’IA sera évolutive et permettra de créer des keen sur des sujets que l’on ne connait pas. « Même si vous n’êtes pas un expert sur un sujet, vous pouvez commencer à organiser un keen et enregistrer quelques « joyaux » ou liens intéressants que vous trouvez utiles. Ces éléments de contenu agissent comme des graines et aident Keen à découvrir de plus en plus de contenus connexes au fil du temps. Vous pouvez également suivre les keens que d’autres ont créés, découvrir des milliers de listes gérées manuellement par la communauté et recevoir des alertes lorsque de nouvelles choses sont ajoutées. » ajoute Google. Les keen peuvent être privés ou publics avec d’autres utilisateurs qui y contribuent.

Google a publié un billet de blog pour présenter la nouvelle plateforme :

« Sur Keen, qui est une application web et Android, vous dites ce sur quoi vous voulez passer plus de temps, puis vous créez du contenu à partir du web et de personnes de confiance pour vous aider à y parvenir. Vous faites un “keen”, qui peut porter sur n’importe quel sujet, qu’il s’agisse de faire du pain délicieux à la maison, de se lancer dans l’observation des oiseaux ou de faire des recherches typographiques. Keen vous permet de conserver le contenu que vous aimez, de partager votre collection avec d’autres et de trouver de nouveaux contenus en fonction de ce que vous avez sauvegardé. »

Les nouveaux outils de Google pour contrer l’avancée de Pinterest

Depuis 2018, la multinationale américaine essaie de conserver ses parts de marché que Pinterest pourrait grignoter. Le réseau social a été créé en 2010 et compte aujourd’hui 367 millions d’utilisateurs actifs. Même si cela n’atteint pas encore les plus de 2 milliards d’utilisateurs de Google, l’entreprise préfère prendre les devant en créant davantage d’outils.

  • En 2018, un nouveau design des résultats de Google image qui ressemble à la mise en page de Pinterest
  • En octobre 2019, Google Lens permet d’améliorer la recherche de produit, ce qui est très similaire à Pinterest Lens
  • Réorganisation de Google Shopping 
  • En mai, lancement d’un outil en ligne d’identification des tendances, comme celui de Pinterest : Pinterest Trends

Quel est le but de Google derrière cette nouvelle plateforme ?

Tous ces outils permettent de contrer l’avancée de Pinterest. Avec Keen, Google peut augmenter son nombre d’utilisateurs sur la suite Google, ou G suite, tout en gardant ses parts de marché. 

Néanmoins, Google ne pousse pas ces outils à fond.  C’est pour cela que l’inquiétude de Google face à Pinterest n’est pas encore avérée. Les outils que l’entreprise développent sont donc juste un moyen de prévention qui pourra être poussé à son maximum si le réseau social prend trop de place et commence à affaiblir la multinationale américaine.

Partager:
Auteur : Pauline Izabelle
23 juin 2020