Comment j’ai (presque) gagné une voiture grâce à une bonne stratégie SEO ?

Partager:

Vous aussi vous avez toujours rêvé de gagner une voiture du jour au lendemain, Vous aussi quand vous jouez au loto vous espérez gagner mais vous n’êtes pas forcément déçus si vous perdez ? Et si l’inverse se réalisait ! Oui, si enfin votre tour venait et que vous aviez vraiment le gain pour lequel vous avez joué ! Et bien figurez-vous qu’à 15 heures près, j’aurais pu rouler dans ma première voiture !

Non ce n’était pas un rêve, mais bien la réalité ! Celle de participer à un jeu concours, d’être dernière pendant toute sa durée, et se retrouver en 1ère position la veille de la fin ! Oui, c’est possible, et je l’ai fait ! C’est à ce moment là que le proverbe: “Rien ne sert de courir, il faut partir à point” prend tout son sens. Bon à part qu’à la toute fin, le lièvre me dépasse et me pousse dans le ravin… Retour sur les faits.


“Et si on s’inscrivait à un concours ?”

La bonne idée qu’a eu mon boss un matin d’hiver ? Inscrire notre agence à un jeu concours SEO. Bon, à ce moment là, je sens que je perds la moitié des personnes qui sont en train de lire cet article. Alors prenons le temps de faire un petit point définition. SEO est l’acronyme de Search Engine Optimization. Le but du SEO est de positionner une page d’un site internet en première position par rapport à un mot clé.

Pour ce concours, la consigne était simple : il fallait être le premier parmi les candidats inscrits à se positionner sur la requête “Smartphone Pliable” le lundi 1er avril 2019 à 11h. Alors oui, moi aussi, je me suis demandée si ce n’était pas une petite blague… et bien non, la date avait été choisie et ce n’était pas du tout un poisson d’avril.


Un concours SEO un peu particulier

Des concours du type SEO, il en existe des nombreux. Certains concours de référencement donnent pour consigne de se positionner sur des mots clés qui n’existent pas, et d’autres sur des mots clés connus. Nous étions donc dans la seconde catégorie. En plus d’être un mot clé existant, “smartphone pliable” était une requête très actuelle. En effet, avec la sortie des premiers smartphones pliables, de nombreux médias se sont empressés de relayer la nouvelle sur leur site, privant ainsi régulièrement les concurrents des premières positions.

L’annonce de ce concours auprès du géant des moteurs de recherche a laissé des traces. En effet, lorsque Google a pris connaissance du jeu concours sur une requête existante, il s’est empressé de pénaliser de nombreux sites créés pour du concours. Et heureusement pour moi, je n’avais pas encore déployé ma stratégie. J’étais très loin de la ligne de front évitant facilement les tirs de Google. Ainsi j’avais eu la chance de ne pas être touchée par, une pénalité fatale, qui aurait mis de côté toutes mes chances de remporter le gros lot !

En effet, le concours a été décrit plutôt comme un concours de négative SEO suite à ses nombreuses pénalités et de l’utilisation massive de cette technique par les participants afin de faire descendre leurs adversaires, voire les faire complètement disparaître. Les stratégies de netlinking et la stratégie SEO plus généralement sont très diverses, et plus ou moins à la limite de la légalité lorsqu’il s’agit d’un concours et donc de la gestion d’un site sur du court terme. En effet, toutes les techniques de SEO pendant un tel jeu ne peuvent être utilisées lors d’une vrai prestation de SEO, car le site risque de très grosses pénalités et cela pourrait être trop dangereux pour certains clients.

Concernant ma stratégie pour le site phonepliable.net, j’avais l’intention de faire un site type comparatifs et guide de smartphone pliable. Rien de très original. Simplement parfois, il n’est pas nécessaire de partir dans des idées trop extravagantes pour détrôner les meilleurs.


Le Dimanche de tous les espoirs

C’était la dernière ligne droite avant la fin du concours, et il fallait tout donner. Après avoir optimisé des articles que j’avais mis en ligne quelques semaines avant et avoir fait quelques liens par ci par là, je devais faire quelque chose de fort pour enfin me positionner !

En effet, afin de gagner un peu d’historique auprès de Google, j’avais créé des pages afin que Google les indexe et ainsi pouvoir mettre en place ma stratégie de sprint final à la dernière minute.

Et regardez ce qu’il se passe à 15h suite à une merveilleuse optimisation (CamilleElymac) :

Je rentre enfin dans le top 100 quelques heures avant la fin ! Ce moment magique où tu vois enfin ton pseudo palindrome s’afficher dans les résultats ! J’utilise alors toute mon énergie pour pousser encore mon site afin de grappiller les quelques places qui me séparent du podium.

Je travaille de nouveau mes articles, je les optimise encore et encore, je rajoute du texte.

Quand soudain…

… j’atteins la seconde place du classement et en plus je suis positionnée juste en dessous du premier ! Je dois alors continuer mes derniers efforts pour atteindre le graal.

Et après une heure d’attente…

… je dépasse enfin le premier, Waka ! Je suis super fière, il est 19h et seulement 16 heures me séparent de la voiture !


La raison de cette fulgurante ascension

Vous souhaitez savoir comment cette histoire a pu se réaliser ? Cela a été possible grâce à la mise en place d’une redirection cloakée. La redirection a été faite d’un site avec de très bonnes performances qui avait été accepté par Google News. En effet, ce site avait des articles de son site sur Google Actualités. Comme Google considérait que la requête “Smartphone pliable” était une requête d’actualité, il fallait avoir des liens de médias pour pouvoir bien se positionner.

La redirection cloakée permettait donc de montrer la version de phonepliable.net aux internautes et de montrer la version de l’autre site de Google News pour pouvoir gagner des places.

Pour mieux comprendre, lorsqu’un internaute fait une requête et qu’il visite une page, automatiquement votre navigateur envoie une requête HTTP au serveur. Ensuite, le serveur charge la page que vous avez demandé, puis la renvoie au navigateur pour que ce dernier l’affiche. Ainsi, en fonction des informations qui ont été transmises au serveur, un site peut adapter la page qu’il renvoie en fonction des informations. Dans notre cas, si c’était un robot de google qui demandait à voir la page, la page qui s’affichait était celle du site Google News, si c’était un internaute lambda, c’était la page de phonepliable.net.

Cette technique m’a permis d’atteindre la première place la veille de la fin du concours.

Cadeau Code Cloaking de Google à mettre dans le htaccess : http://www.renardudezert.com/2012/01/17/freinez-les-traceurs-de-backlinks.html

RewriteEngine On RewriteCond %{HTTP_USER_AGENT} Googlebot RewriteRule ^(.*)$ https://www.siteexterne.com/ [L,R=301]


Toute belle histoire a une fin

L’histoire aurait pu se terminer ainsi, et je vous aurais envoyé un selfie avec mon nouveau bolide.. mais la fin sera tout autre.

Malheureusement, les adversaires ont été plus forts et Waka a réussi à retrouver sa place quelques heures après et j’ai alors disparu littéralement des positions, laissant derrière moi cet espoir de gagner, et en touchant simplement du doigt la voiture tant convoitée…

J’en retiens néanmoins une très bonne expérience. Le SEO, ce sont des tests permanents, une capacité constante d’adaptation aux nouvelles mises à jour de Google, et à ses réactions. Ce concours a été pour moi un immense laboratoire qui m’a permis de mettre à l’épreuve les compétences que j’ai pu développer au sein de notre agence, et de voir qu’effectivement, elle peuvent porter leurs fruits. Je retire une très grande fierté d’avoir pu toucher la médaille d’or des jeux olympiques du SEO pendant quelques heures alors que j’ai commencé à apprendre et à pratiquer le SEO il y a à seulement 1 an. Le travail finit toujours par payer, et je cherche déjà une autre occasion de pouvoir relever des challenges SEO.

Avez-vous aimé ce post?

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Partager:
Auteur : Camille Delliste
3 avril 2019